Stratégies Horizons Conseil accompagne les jeunes adultes dans leur entretien de motivation

Accompagner les jeunes adultes

SHC ajoute désormais à sa palette un nouvel outil qui lui permet d’accompagner les jeunes adultes en recherche d’orientation, sortis Hand with Blocks of Work Life Balancedu baccalauréat, d’écoles de commerce ou d’écoles d’ingénieurs. Ce « Profil Etudiant » présente de véritables atouts en terme d’aide à l’orientation. Il permet de dresser un profil complet d’un candidat et optimise ainsi sa recherche d’emploi ou d’études. Il répond un triple objectif :

  • les éclairer sur leurs atouts et leurs points forts
  • les étonner sur leurs facteurs de motivation. A quoi répondent-ils ? Qu’est-ce qui leur parle ? qu’est-ce qui les fait avancer dans leur vie de jeunes adultes ? qu’est-ce qui leur donne envie de se lever le matin ? quelles sont les valeurs qui leurs ressemblent ? quelles sont celles qu’ils rejettent ?
  • leur donner quelques pistes d’études et d’amélioration sur des aspects sur lesquels le recruteur peut venir les chercher. (A suivre)

Le questionnaire auquel le jeune répond génère un rapport d’une dizaine de pages. Par le biais de ce document, et avec un débriefing personnalisé de Stratégies Horizons Conseil, il ou elle va se découvrir au travers d’une évaluation de quatre dimensions comportementales :

  • comment il ou elle réagit face à des problèmes ou à des défis,
  • comment elle persuade les autres,
  • comment il réagit face aux évolutions de son environnement,
  • comment elle réagit face aux règles et procédures fixées par d’autres.

Une section du rapport définit certains talents et comportements particuliers que le jeune manifeste dans son travail. La lecture de ces informations permet de préciser son rôle dans l’entreprise. Après avoir identifié ses aptitudes, l’entreprise est à même de s’organiser pour faire valoir ses compétences dans l’ensemble de la structure et mieux l’intégrer au sein de l’équipe.

Exemple : Charlotte est plus intuitive que conventionnelle – Elle apporte des idées neuves pour résoudre les problèmes. Elle est indépendante.
Elle est soucieuse des résultats. Elle résout les problèmes de manière inventive. Elle a l’esprit d’équipe.

rapport TTI 2Une section du rapport  fait l’objet d’un debrief particulier par Stratégies Horizons Conseil avec le jeune. Il s’agit de lui expliquer comment un adulte, un manager, un chef de stage… peut optimiser sa communication avec lui. La plupart des gens sont très sensibles aux différents modes de communication qu’on utilise à leur égard. Cette section est souvent vue comme extrêmement importante et précise. Elle décrit une liste de choses à faire FAIRE pour communiquer avec le jeune, qu’il s’appelle Pierre ou Maxence.

Exemple : Pour mieux communiquer avec Pierre, il conviendra de clarifier tous les paramètres par écrit. Lui faire miroiter les avantages dont il bénéficiera. Répondre par “oui ou par non” – ne pas dire peut-être. Donner des idées pour passer à l’action. Offrir des stimulations immédiates et continues pour sa bonne volonté à prendre des risques. Lui laisser du temps pour bavarder, se distraire et élargir son réseau. Offrir un cadre de travail amical et chaleureux etc…

Une section donnera une liste de choses ou éléments qu’il convient d’ÉVITER lorsque l’on s’adresse à Anne par exemple. Il conviendra de lire chacune de ces phrases avec elle afin de préciser les façons de communiquer qui provoquent en elle la frustration ou nuisent à la qualité de son travail. Après avoir pris mutuellement connaissance de ces informations, Stratégies Horizons Conseil accompagne le jeune à analyser ces informations, à se positionner face à elles et à aller chercher des points qui lui parlent pour rebondir dans un entretien face à un recruteur ou un futur manager. Celui-ci aura là des clés pour négocier et mettre en place un mode de communication satisfaisant pour tous.

Exemple : Éviter de parler pour ne rien dire. Être sec, froid ou avoir l’air pincé. Lui parler comme à un enfant. Être dictatorial. Laisser les décisions en suspens. “Rêver” avec elle : c’est du temps perdu. Passer aux faits et présenter des chiffres, des alternatives et des abstractions. Faire la loi ou réprimer sa pensée – ne pas trop monopoliser la conversation.

Les sections du rapport sont larges et toutes sources de réflexions, accompagnées de commentaires et d’analyse pour que le jeune prenne fortement conscience de ses ressources, ces mêmes atouts qu’il pourra expliquer et présenter en entretien. De même, il sera accompagné sur ses pistes d’amélioration, point essentiels qui peuvent transparaître lors d’un entretien. Il pourra alors éventuellement les challenger et préciser qu’il en est conscient au point d’avoir mis en place un plan d’action par exemple, en citant quelques pistes.

Le rapport donne entre autres, des recommandations d’étude. Après avoir lu ses recommandations pour étudier, Marie-Pierre Serbin pour Stratégies Horizons Conseil accompagne le jeune et lui demande de sélectionner deux ou trois des recommandations, de les comparez à sa manière d’apprendre, de faire ses devoirs ou préparer ses exposés, ou encore de communiquer avec ses professeurs.

interview motivationExemple : Elle va proposer à Marie de se fixer des objectifs réalistes, de prendre du temps pour bavarder après avoir travaillé et non avant, de prendre le temps de se concentrer sur des choses positives afin de passer un examen, de travailler et de réviser juste avant le début du cours, d’analyser son emploi du temps et déterminez la manière dont elle va utiliser son temps. Elle lui recommandera de coller des post-it avec les mots dont elle a du mal à retenir l’orthographe sur son miroir, de prévoir du temps pour travailler, de s’accorder 10 minutes de pause à chaque heure. Elle lui proposera de travaillez par groupes de deux ou plus. Dans la prise de notes, de privilégier les phrases courtes – de supprimer les mots superflus. De prendre beaucoup de notes et d’éviter de griffonner.
De relire les notes du cours précédant afin de préparer le cours suivant.

Dans le cas où le jeune adulte souhaiterait aller plus loin, l’étude comportementale peut inclure un vrai travail sur les pistes à envisager avec un plan d‘action détaillé sur les points clés à travailler. Cette section propose une liste de limitations possibles qui ne concernent pas un travail spécifique, de les analysez puis de choisir une à trois de ces observations qui entravent les capacités du jeune adulte pour ensuite élaborer un plan d’action afin d’éliminer ou d’atténuer ces obstacles. Une page spécifique est ensuite dédiée aux améliorations possibles, pistes intéressantes bien sur en vue d’un recrutement ou d’un premier poste

Exemple : Max a tendance ne pas donner assez d’instructions ou trop déléguer – il comptera sur la personnalité au lieu d’une approche de suivi structurée. Il a tendance à être impulsif – agit sur des coups de tête, surtout si il a l’impression que sa sécurité n’est pas menacée. Il a tendance à ne pas soigner les détails – ne prêter attention qu’aux résultats – “Ne me demandez pas comment je l’ai fait, mais seulement si j’ai réussi.”

Exemple : Isabelle semble pratiquer la politique de la porte ouverte. Dans ce contexte, une politique de la porte ouverte peut signifier permettre l’accès illimité et incontrôlé à quiconque souhaite la voir.

Stratégies Horizons Conseil lors de son debrief va donner des explications possibles ou CAUSES POSSIBLES au travers des réponses que le jeune aura apportées aux questions posées en amont lors du questionnaire.

 Exemple : Isabelle semble souhaiter être considérée comme quelqu’un de serviable et de disponible, avoir des difficultés à dire “non”, interviewinvoquer les interruptions pour remettre les choses à plus tard ou justifier le non-respect des délais, etc….
Stratégies Horizons Conseil ira ensuite sur des SOLUTIONS ou PISTES POSSIBLES comme déterminer des plages de temps où “la porte sera fermée” pour travailler sur des projets, réserver du temps pour échanger avec ses collègues, apprendre à prioriser les activités et à dire “non” aux activités ayant un faible degré de priorité, etc…

 A la veille d’un entretien de motivation pour l’entrée de son enfant dans une grande école ou face au désarroi de son adolescent au lendemain d’une démarche APB (ou Admission Post Bac), vous êtes parent et vous cherchez à lui apporter des réponses.

Contactez-nous